Deprecated: wpcf7_remove_shortcode est obsolète depuis la version 4.6 de Contact Form 7 ! À la place, veuillez utiliser wpcf7_remove_form_tag. in /var/www/vhosts/gimac-santetravail.fr/httpdocs/wp-content/plugins/contact-form-7/includes/functions.php on line 378

Deprecated: wpcf7_remove_shortcode est obsolète depuis la version 4.6 de Contact Form 7 ! À la place, veuillez utiliser wpcf7_remove_form_tag. in /var/www/vhosts/gimac-santetravail.fr/httpdocs/wp-content/plugins/contact-form-7/includes/functions.php on line 378
Chaleur et Travail - GIMAC Santé au travailGIMAC Santé au travail

News

Chaleur et Travail

Comme tout risque professionnel, le travail dans une ambiance thermique chaude nécessite d’être évalué et de prendre des mesures adaptées.

 

Lors de chaleurs inhabituelles (température ambiante à l’ombre >30°C), le principal risque est le COUP DE CHALEUR. Il s’agit d’une urgence, car le coup de chaleur peut être mortel dans 15 à 20% des cas, si aucune mesure n’est prise.

 

Afin de le prévenir, plusieurs mesures de préventions sont nécessaires durant les journées inhabituellement chaudes. La mise en place de ces mesures  doit se faire à la fois par les salariés et par les employeurs.

 

Vous retrouverez en pièce jointe une brochure récapitulative sur le sujet pouvant être utilisée pour

  • organiser la prévention des risques liés au travail dans une ambiance thermique chaude
  • sensibiliser les salariés pour les impliquer dans la reconnaissance et la prévention du coup de chaleur

 

 

Quelques rappels sur le rôle de l’employeur en cas d’élévation des températures :

 

  • surveiller la température ambiante ;
  • prévoir de l’eau potable, fraîche, à proximité des postes de travail, en quantité suffisante (ex = 3 litres par jour, par salarié, dans le BTP) ;
  • prévoir des adaptations techniques permettant de limiter les effets de la chaleur (ventilateurs, films antisolaires sur les parois vitrées, brumisateurs, abris en extérieur ….) ;
  • organiser le travail :
    • réduire le travail physique avec des aides mécaniques à la manutention…
    • aménager les horaires de travail si besoin (début d’activité plus matinal, par exemple) afin de bénéficier au mieux des heures les moins chaudes de la journée,
    • des pauses régulières et suffisantes pour permettre une bonne récupération (surtout aux heures les plus chaudes de la journée et si possible dans un local plus frais),
    • privilégier le travail d’équipe permettant une surveillance mutuelle des salariés,
    • prendre en compte l’utilisation de produits chimiques, la chaleur dégagée par les machines, les produits et les procédés de travail
    • penser à prendre en compte la situation individuelle des salariés (femmes enceintes, travailleurs vieillissants),
    • pour le travail à l’extérieur, protéger les salariés contre les conditions atmosphériques et réserver des zones d’ombre,
    • évacuer les locaux climatisés en cas de défaut prolongé du renouvellement d’air et si la température intérieure atteint ou dépasse 34°C.

DEPLIANT INRS “TRAVAIL ET CHALEUR D’ETE” ED 931 CLIQUEZ ICI